Sainte écriture

JOSUÉ ET LES JUGES édition cousue et couverture cartonnée

Dom Jean de MONLEON

EN COURS DE REIMPRESSION

Nouvelle belle édition reliée cousue, couverture cartonnée rigide pelliculée, recomposée avec soin, belle mise en page, à partir de celle de 1959, enrichie de 24 gravures de Gustave Doré.

 

Josué est une figure du Christ Sauveur du monde, comme l’indique son nom, qui est le même en hébreu que celui de Jésus. Ce nom, explique Eusèbe de Césarée, fut révélé à Moïse par le Saint-Esprit. « Il n’avait jamais été prononcé par les hommes avant d’être connu de lui et il le donna… comme appellation figurative et symbolique, à l’homme qu’il savait devoir à sa mort lui succéder dans le commandement suprême. Celui-ci… jusqu’alors, en portait un autre, celui d’Ausé, qu’il tenait de ses pères : ce fut Moïse qui l’appela Jésus (Josué), lui conférant ainsi un honneur beaucoup plus grand que n’importe quel diadème royal. »

C’est en tant qu’il représente le Christ, que Josué pourra introduire le peuple de Dieu dans la Terre promise. Moïse ne l’avait pas pu : parce qu’il symbolisait la Loi, et que celle-ci était impuissante à assurer le salut du monde. Mais maintenant, Moïse est mort, la religion juive est morte ; ses rites, ses sacrifices, ses Kalendes, ses néoménies, ses fêtes, ses sabbats, son sacerdoce ; la graisse de ses agneaux et de ses boucs, tout cela n’a plus de sens, tout cela a perdu la vie, depuis que Dieu en a détourné ses regards et a manifesté son aversion pour ce culte grossier. L’heure du Christ a sonné, celle où il va se lever, sortir de son silence et conquérir la terre.

Par le livre des Juges, ce que l’auteur veut nous faire voir, c’est d’abord la rigueur inflexible de la justice divine à l’endroit de ceux qui trahissent leurs engagements envers le Seigneur ; mais c’est en même temps la sollicitude avec laquelle sa Miséricorde les suit, la tendresse avec laquelle elle cherche à les relever et à les remettre continuellement, malgré leurs écarts, dans la voie du salut.

Le sens mystique dévoilé par les Pères de l’Église, si bien présenté et commenté par dom Jean de Monléon, est particulièrement précieux pour comprendre les raisons de l’action de la Providence à travers cette histoire du peuple hébreu au temps des Juges, parfois déconcertante et troublante au premier abord. Le Christ et son Église y sont plus que jamais la clé de leur compréhension.

Couverture : Samson détruit le temple des Philistins et meurt.
gustave doré.

25,00 €
Quantité
25,00 €
ISBN : 2-8162-0565-7
Nombre de pages : 332
Format : 15x21
Type d'édition : Nouvelle édition recomposée
Langue : Français
Etat : Neuf

Du même auteur

TRAITÉ SUR L'ORAISON
Piété méditation

TRAITÉ SUR L'ORAISON

Dom Jean de MONLEON
Français - 146 pages - Neuf new
Prix 11,00 €
LE ROI DAVID
Sainte écriture

LE ROI DAVID

Dom Jean de MONLEON
Français - 398 pages - Neuf new
Prix 23,00 €